Le  »gong a bégayé » lancé

Apollinaire Agbazahou met une nouvelle pièce théâtrale sur le marché.

La maison d’édition Plumes Soleil a procédé le mercredi 4 Avril 2012 au lancement d’une de ses nouvelles parutions. Il s’agit de la pièce théâtrale « Le gong a bégayé » d’Apollinaire Agbazahou qui promeut une fois encore le beau-dire, les valeurs avérées et les atouts surprenants du Danxomê.

Actuel directeur départemental de l’enseignement secondaire de la formation technique et professionnelle de la reconversion et de l’insertion des jeunes du Mono-Couffo Apollinaire Agbazahou est un homme imbu de culture. Ardent défenseur de la promotion culturelle il n’a jamais manqué de faire entendre à qui veut l’écouter qu’aucune nation ne peut se développer sans se référer à ses propres valeurs culturelles. Citant toujours en exemple la chine et le japon qui se sont servis de leur culture comme échelle pour imposer leur suprématie technologique au reste du monde, l’inspecteur Agbazahou invite tout enseignant à centrer le processus enseignement apprentissage évaluation sur des contextes culturels appropriés aux identités culturelles des apprenants pour mieux leur transférer le savoir. Comme pour joindre l’acte à la parole plusieurs publications aux couleurs culturelles sont à son actif. On peut citer à titre d’exemple La batille du trône,(théâtre) édité par les éditions plumes soleil en 2010, Kalétas la mascarade,(nouvelle) édité aux éditions flamboyant en 2011. La présente publication Le gong a bégayé,(théâtre), Plumes Soleil est un régal composite d’histoire, d’art et de culture qui met en exergue les valeurs et symboles d’un palais royal du Danxomê. Présentant l’œuvre aux chefs d’établissements secondaires du Mono-Couffo, les élèves du CEG1 Aplahoué et autres amoureux de la plume d’Agbazahou qui avaient hâte de faire connaissance du nouveau chef- d’œuvre, Roger Koudaodinou a passé en revue dans le résumé du livre les figures de styles, les symboles anthropologiques du Danxomê utilisés par l’auteur pour démentir les discours négativisants que tiennent les occidentaux à propos de l’Afrique en général et du Danxomê en particulier. Scindée en six tableaux que l’auteur appelle symboles, « Le gong a bégayé » met en scène cinq personnages principaux à savoir le Roi, Kpanligan, Migan, Vidaho et Kinnoumi. Après la présentation du livre Roger Koudaodinou a félicité Armand Adjagbo, Barnabé Akayi Daté et Anicet Fyoton Megnigbeto les éditeurs qui ont une fois encore porté les rayons du soleil ardent sur les idées secrètes d’Apollinaire Agbazahou, afin d’amener la jeune génération à s’en inspirer. Désormais disponible dans les librairies au prix de 2000FCFA le premier exemplaire du livre a été acheté à 132.350F par Sèto José suite à une vente à l’américaine.

Agence Sud Presse/Jonas BOTCHI

 

 

Une réflexion au sujet de « Le  »gong a bégayé » lancé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>